Industries Production d'énergieOptimisation de la dynamique des centrales énergétiques

Le facteur critique de la profitabilité d'une centrale électrique est sa rampe maximale de production d'énergie (MW), c'est-à-dire sa rapidité à répondre à la demande. Lorsqu'une centrale est en mesure de moduler sa production rapidement, elle peut la maximiser lors des heures de pointe et la minimiser lorsque les bénéfices sont plus faibles.

L'optimisation de la dynamique des centrales électriques est un défi complexe puisque plusieurs variables sont dépendantes et sujettes à plusieurs contraintes mécaniques et thermiques. Aussi, ne pas respecter ces contraintes peut provoquer des arrêts d'urgence qui, au-delà des pertes de production qu'ils occasionnent, accélèreront l'usure de la centrale et réduiront son rendement thermique. Parmi ces contraintes cruciales il y a les niveaux des ballons et l'utilisation d'une fournaise sous vide.

Se limiter à des logiques de contrôle simples contraint l'équipe d'opération à sélectionner une rampe de production conservatrice afin d'éviter tout arrêt d'urgence. Ainsi, une centrale pourrait limiter sa rampe de production à 3 MW/min parce qu'au-delà de cette limite les risques d'un arrêt d'urgence sur un niveau de ballon augmentent dramatiquement.

Les logiques de contrôle avancé fondées sur la modélisation du procédé qu'implémente Enero permettent, quant à elles, d'utiliser la rampe de production optimale.


Nos consultants en performance de procédé ont développé une expertise dans l'implémentation de systèmes de contrôle avancé pour résoudre les problèmes suivants :

  • Tirage d'air de fournaise;
  • Combustion et excès d'air;
  • Émission de NOx;
  • Gestion des brûleurs de cheminée;
  • Gestion de la biomasse;
  • Gestion des biogaz;
  • Niveaux de ballons;
  • Température de vapeur;
  • Augmentation de puissance;
  • Réglage de gouverneurs.

Pour plus d'information, consultez la brochure
« Enero Solutions pour centrales électriques »